04 42 81 49 64 contact@travelmelike.com

Connexion

04 42 81 49 64 contact@travelmelike.com

Connexion

Séjour Road trip à Cuba en autonomie

Envie d’un road trip innovant ? Pourquoi pas à Cuba … Choisissez de visiter Cuba avec une approche différente.

Séjour sur mesure à Cuba, un road trip en autonomie sur 15 jours. partez à la découverte de cette ile, ses habitants, et ses paysages hors du commun. Monter à bord de votre voiture et laissez vous guider !

Vous voulez en savoir plus ? Voici le programme !

Jour 1 : Arrivée à La Havane

Arrivée à l’aéroport José Martí de La Havane. Formalités de douanes et récupération des bagages.Accueil / assistance dans le hall de l’aéroport.
Transfert privatif à votre hôtel.

Repas et journée libre

Jour 2 : La Havane

Petit-déjeuner

Rendez-vous avec votre représentant(e) francophone de l’agence réceptive sur place pour une réunion d’informations personnalisées : conseils pratiques, mise en garde, astuces, conseils sur les sorties nocturnes, les visites, les restaurants – Informations générales concernant la location de véhicule, les informations relatives au parcours des clients.

Journée et repas libre.

La Havane : fondée en 1519 par les Espagnols, La Havane est devenue au XVIIe siècle un grand centre de construction navale pour les Caraïbes. Bien qu’elle soit aujourd’hui une métropole tentaculaire de deux millions d’habitants, son centre ancien conserve un mélange inestimable de monuments baroques et néoclassiques, ainsi qu’un ensemble homogène de maisons avec des arcades, des balcons, des grilles en fer forgé et des cours intérieures. En pleine restauration, se débattant à grand-peine dans sa misère, mais magnifique et bouillonnante de vie : La Havane. Une cité à l’énergie contagieuse qui ensorcelle toujours. Ce portrait de la ville prend pour point de départ les années 50, avec parfois des regards en arrière sur les premières décennies du siècle. Il s’ouvre sur les années où le peuple construisait des casinos, des hôtels, des night clubs, les années où La Havane devint le terrain de jeu des riches et des célébrités. Les visiteurs, en ces années, se délectaient des rythmes et de la musique qu’ils étaient venus y rencontrer. Mais les « Habaneros » eux-mêmes, les habitants de La Havane, ont toujours été attentifs aux dernières tendances et ont acquis, il y a longtemps déjà, la réputation d’avoir de l’inventivité et de la vivacité à revendre. Aujourd’hui, La Havane conserve son charme unique qui vient du mélange des cultures qui la composent, de l’exubérance sensuelle des Caraïbes à la recherche toujours alerte des nouvelles modes américaines et européennes.

La Vieille Havane, « La Habana Vieja ». C’est le cœur de la ville, ceint de ses anciens murs, qui a été inscrit au patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco en 1982 et qui constitue le plus grand centre-ville colonial d’Amérique latine. Pendant quatre siècles, les Espagnols ont régné sur Cuba avant que l’île ne conquière son indépendance en 1899 et que les Etats-Unis n’y fassent la loi par le truchement de dictateurs comme Batista. Il est donc logique qu’en matière architecturale, les influences ibéro-andalouses soient omniprésentes. Aujourd’hui la ville est en pleine restauration, tant les besoins sont urgents…

Jour 3 : La Havane / Santa Clara

Petit déjeuner.

Prise en charge du véhicule de location climatisé en kilométrage illimité – catégorie ECO 1 type Peugeot 208 T/ Manuelle ou similaire.

Poursuite de votre route pour Santa Clara, la ville devenue un sanctuaire réservé́ à la célébration du « Che ».

Santa Clara : c’est ici que se déroula l’un des épisodes les plus glorieux de la révolution : l’attaque par Che Guevara et ses compagnons d’un train blindé, qui a permis d’ouvrir la route vers la capitale.

Le Musée Memorial Ernesto Che Guevara est fermé le lundi et jours fériés (Ouvert de 8h30 à 16h). Entrée libre. Appareils photo et sacs interdits : il faut les laisser à la consigne (gratuit).
Le Memorial del Tren Blindado (fermé le lundi et jours fériés) – Ouvert du mardi au samedi de 9h à 17h et le dimanche matin de 9h à 13h.

Journée et repas libre.

Jour 4 : Santa Clara / Vallée de los Ingenios / Trinidad

Petit-déjeuner.

Poursuite pour la vallée de “Los Ingenios” (à 14 km de Trinidad), arrêt possible à La Torre Manaca-Iznaga.
Intégré au site de la vallée de los Ingenios, ce village abritait à l’époque l’une des plus important́es fabriques de sucre du XIXe siècle. Facilement repérable, sa tour haute de 42,5 m se détache du paysage. Possibilité de monter au sommet et d’admirer la vallée de los Ingenios (1 CUC à ce jour à régler sur place). Deux légendes sont entretenues pour expliquer la construction de cette tour peu anodine. Mr. Iznaga l’aurait édifiée soit pour suivre depuis là-haut le travail de ses esclaves, soit pour pouvoir surveiller sa femme. Toujours est-il que l’ancienne et superbe propriété des Iznaga, riche famille de planteurs, a accueilli notamment le tournage du feuilleton français « Terre indigo ». Admirez l’un des derniers moulins à cannes à sucre (tapiche) dans le jardin derrière.

Route pour Trinidad, « la Ville Musée de Cuba ».

Trinidad fut fondée en 1514 par Diego Velásquez de Cuéllar, et édifiée au cours du XVIIIe siècle sur l’essor de l’industrie sucrière et la canne à sucre – cet or blanc récolté par les esclaves au profit des conquistadores espagnols – avant d’être mise en sommeil par la production de la betterave sucrière d’Europe au milieu du XIXe siècle. Depuis cette époque et la faillite des grandes familles sucrières de la vallée de Los Ingenios, Trinidad semble s’être endormie pendant un demi-siècle, la période révolutionnaire des années soixante ne fit d’ailleurs qu’accentuer cette somnolence. Isolée du reste de l’île pendant près de deux siècles, prise en étaux entre la mer et la montagne, la route bitumée qui y conduit n’existe que depuis 1952… Ses riches maisons de maîtres et ses palais endormis témoignent de sa grandeur passée où les aristocrates du sucre investissaient toute leur fortune dans la pierre. Aujourd’hui, Trinidad est encore l’une des villes où les habitants sont parmi les plus « pauvres » de l’île.

Jour 5 : Trinidad

Petit-déjeuner.

Vous pourrez, si vous le souhaitez, partir visiter les alentours de Trinidad comme Le parc El Cubano ou le Parc de Guanayara ou encore le Cayo Iguanas.

Le parc national El Cubano qui se situe à une altitude de 250m. C’est dans ce parc que se pratique le sentier “Cimarrones de Javira”, décrivant dans une formidable nature l’histoire de l’esclavage à Trinidad lors du siècle passé (XIXe siècle) La balade se termine à la cascade de Javira.Topes de Collantes au cœur de la Sierra Escambray. D’une altitude moyenne de 700 m, le massif de l’Escambray bénéficie d’un micro climat frais et humide et d’une luxuriante végétation de bambous, pins et eucalyptus qui lui confèrent des vertus thérapeutiques. Topes de Collantes est une forêt sans animaux dangereux pour l’homme. Sa température oscille entre 16 et 25 oC, une température idéale pour marcher sans se fatiguer. Les plus courageux pourront affronter des pentes de pins ou de longues marches.

Le parc de Guanaraya: D’une altitude moyenne de 700 m, le massif de l’Escambray bénéficie d’un micro climat frais et humide et d’une luxuriante végétation de bambous, pins et eucalyptus qui lui confèrent des vertus thérapeutiques. Topes de Collantes est une forêt sans animaux dangereux pour l’homme. Sa température oscille entre 16 et 25 oC, une température idéale pour marcher sans se fatiguer. Les plus courageux pourront affronter des pentes de pins ou de longues marches. Il est impossible d’échapper au regard des perruches qui considèrent le visiteur comme un étranger et à la beauté des orchidées et autres plantes. Il est possible de se baigner dans les puits naturels et les chutes d’eau ou simplement s’asseoir et se laisser aller à rêver. Vous découvrirez le Parc de Guanayara au cœur de la Sierra Escambray (accessible à tous). Transfert dans la « limousine russe », ancien camion de l’armée russe… jusqu’au site. Vous emprunterez le sentier « Centinelas del rio Melodioso ». Marche facile et très variée, le long d’une rivière, jusqu’au saut « El Rocio ». De là vous aurez la possibilité de revenir et marchant et nageant directement dans la rivière jusqu’à la piscine naturelle de “El Venado”. Cascades, forêts d’eucalyptus, caféiers, fougères arborescentes, bananiers, conifères, véritable paradis pour les amoureux de la nature. Il faut prévoir des tennis de toile, un drap de bain et un maillot de bain. Sur le chemin du retour, vous passerez à proximité de plantations de café. Vous pourrez déjeuner si vous le désirez au restaurant « La Gallega ».

Excursion au Cayo Iguanas : vous rejoindrez la Marina face à la Mer des Caraïbes, située à environ 14 km du centre ville. Aujourd’hui, c’est une journée de détente qui vous est proposée en milieu de programme, ce qui vous permettra non seulement de profiter d’une excursion vraiment très agréable, tout en vous permettant de récupérer des fatigues de la première partie du voyage. Embarquement à bord d’un catamaran pour votre Sea Safari dans la Mer des Caraïbes en direction du Cayo Iguanas. Cet îlot aux belles plages sauvages est un lieu de protection pour les iguanes. Ce petit coin de paradis héberge également une personne, le gardien et des agoutis. A proximité, un beau massif de corail noir… En cours de navigation, arrêt possible sur les grands herbiers du platier, pour observer comment les pêcheurs locaux attirent et « cueillent » les langoustes, particulièrement abondantes dans cette zone, une pratique très spectaculaire, en apnée, dans une eau de moins de 5 m de profondeur. Déjeuner sur le cayo. Vous aurez tout loisir de vous baigner dans les eaux limpides qui baignent ces îlots ou faire du snorkeling au dessus de la fascinante barrière de corail, pour admirer les multiples formations de coraux et la petite faune multicolore si riche dans cette région encore totalement naturelle. Temps libre pour vous adonner aux plaisirs du snorkeling (matériel prêté) au dessus de la fascinante barrière de corail, pour admirer les multiples formations de coraux et la petite faune multicolore si riche dans cette région encore totalement naturelle. Vous préférerez peut-être simplement vous baigner dans des eaux qui ne supportent pas une température de moins de 26°/28° C. Retour à la Marina puis à l’hôtel

Jour 6 : Trinidad / Cienfuegos

Petit déjeuner.
Poursuite de votre route vers la ville de Cienfuegos.
Sur la route, vous pourrez faire un détour par le parc El Nicho, offrant de belles cascades et piscines naturelles.

Possibilité́ de visiter les Jardins Botaniques avant d’arriver dans la ville, depuis Trinidad. Journée et repas libre

Cienfuegos, « la Perla del Sur », la perle du sud, qui fut créée par des Français qui y ont laissé leur empreinte. Elle fut également le refuge de pirates et de corsaires. Cienfuegos est le troisième port de Cuba après La Havane et Santiago de Cuba. Cette ville reste l’une des plus charmantes des villes maritimes.

Jour 7 : Cienfuegos / Playa Giron / Playa Larga

Petit déjeuner.
Départ en direction de la célèbre Baie des Cochons si vous le souhaitez, en passant par Playa Giron si vous le souhaitez.

Playa Giron, la célèbre « Baie des Cochons » : Le Musée Giron. Le musée Giron commémore le débarquement organisé par la CIA dans la Baie des Cochons en 1961. Il est situé à moins de 100 mètres de cette célèbre plage à l’Ouest de Cienfuegos. A l’entrée de la ville, un panneau avec un fusil et la phrase « Playa Giron, la première défaite impérialiste en Amérique Latine » annonce la couleur… Le musée retrace la journée du 17 avril 1961 au cours de laquelle 1500 mercenaires et exilés cubains entrainés par la CIA, débarquèrent au Sud Ouest de Cuba pour renverser Fidel Castro. Mais ils ne s’attendaient pas à ce que des chars russes T-34 et des avions de chasse T-33 les accueillent. Après deux jours de combat aériens et terrestres incessants, les mercenaires se rendirent. Bilan : 107 morts et 1189 prisonniers. La plupart fut renvoyée aux Etats-Unis en échange de 53 millions de dollars de médicaments et de vivres. Du côté des guérilleros, 160 hommes moururent au combat. Devant le musée, vous trouverez des vestiges des chars américains et un bombardier B-26 abattu par les cubains ainsi que la carcasse d’un ancien bateau anglais, le Sea Fury, utilisé par les Cubains pendant la bataille. A l’intérieur, toute l’histoire du débarquement est expliquée : photos, stratégies, effets personnels, déroulement des combats, armes utilisées, etc. Un film de 15 minutes est également proposé aux visiteurs pour mieux comprendre le déroulement de la bataille.

Puis route vers la région de Playa Larga.

La région de la Péninsule de Zapata : histoire et nature se conjuguent pour donner lieu à l’exotique panorama où se trouve le plus grand marais des Caraïbes, situé dans le parc touristique naturel le plus grand de Cuba. Elle a longtemps été peuplée de carboneros, des «charbonniers» pauvres qui vivaient du brûlis de la végétation tropicale pour en tirer du mauvais charbon de cuisine. La Péninsule de Zapata, au sud de la province de Matanzas, constitue une importante région touristique dont le but principal est précisément de favoriser le tourisme de nature.

Il faut signaler que 70% de cette zone a été déclarée Réserve de la biosphère. Ici, cohabitent diverses espèces exotiques, telles que : le Manjuarí, poisson fossile vivant, la Ferminia et la Gallinuela de Santo Tomás, des oiseaux endémiques de la zone ; des crocodiles, des cerfs,… Le site constitue aussi une zone importante de migration des Caraïbes, pour les oiseaux.

Journée et repas libre.

Jour 8 : Playa Larga / Soroa ou Las Terrazas

Petit déjeuner.
Départ pour Soroa ou Las Terrazas, au cœur de la Réserve de la Biosphère.

Soroa – jardin des orchidées (orquideario) : le jardin (35 000 m2) abrite 750 espèces d’orchidées ! Une centaine d’entre elles est endémique de Cuba, comme la Orquídea de Chocolate et la Orquídea negra. Au-delà des orchidées, 6 000 variétés de plantes, d’arbres et de fleurs du monde entier sont également visibles. Le département de recherche botanique de l’université de Pinar del Río travaille aussi sur place. Ouvert tous les jours, de 8h30 à 16h30. (Attention : droit à régler sur place pour photographier)

Le village de Las Terrazas au cœur de La Sierra del Rosario et la Réserve de la Biosphère : la nature n’a pas créé à Cuba de hautes montagnes ni de longues rivières. Dans ses forêts ne vivent pas de mammifères ou de plantes impressionnantes, mais on y voit des paysages si pittoresques qu’ils semblent peints à la main. Il est encastré dans la Sierra del Rosario, un système montagneux de 25 000 hectares de sommets, plaines et vallées qui s’élève à l’extrémité est de la province occidentale de Pinar del Rio et qui en raison de ses richesses naturelles fut déclaré par l’Unesco, en 1985, Réserve de la Biosphère, la première de Cuba. C’est en 1994 qu’a été constitué le Complexe Las Terrazas, «une expérience rurale de développement durable qui inclut l’activité touristique» et fournit des emplois à une grande partie des habitants de la communauté.

Journée et repas libre.

Jour 9 : Soroa ou Las Terrazas / Piñar del Rio / Viñales

Petit-déjeuner

Départ pour la Province de Pinar del Rio: le rendez- vous avec le Cuba Authentique, le Cuba de l’écotourisme, du tabac, des paysages naturels exceptionnels, et des premières rencontres avec les paysans cubains….

Dissimulées dans des paysages extraordinaires, les huttes de séchage du tabac constituent en quelque sorte les symboles de la province. Une grande partie de la paysannerie cultive encore le tabac selon la méthode traditionnelle ; si les serres ultramodernes côtoient cependant de plus en plus les huttes à toit de feuilles de palmier, les tracteurs se font rares, et les bœufs sont légion sur ces terres rouges.

Continuation en direction la Vallée de Viñales : le rendez-vous avec le Cuba Authentique, le Cuba de l’écotourisme, du tabac, des paysages naturels exceptionnels, et des premières rencontres avec les paysans cubains…. Dissimulées dans des paysages extraordinaires, les huttes de séchage du tabac constituent en quelque sorte les symboles de la province. Une grande partie de la paysannerie cultive encore le tabac selon la méthode traditionnelle; si les serres ultramodernes côtoient cependant de plus en plus les huttes à toit de feuilles de palmier, les tracteurs se font rares, et les bœufs sont légion sur ces terres rouges. La Vallée de Viñales est, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999. Elle le doit à ses collines particulières et au charmant pueblo du même nom. La Vallée de Viñales constitue l’attraction principale de la province. Ce qui attirera par-dessus tout votre attention, ce sont les « mogotes », ces montagnes de calcaire qui ont jailli abruptement de cette vallée qui s’étend sur près de 25 kilo mètres. La formation de ces montagnes s’explique par l’existence, il y a environ 160 millions d’années, d’un plateau dont la partie supérieure se serait effondrée et dont les « mogotes » en étaient les piliers.

Jour 10 : Viñales

Petit-déjeuner

Journée et repas libre

Balade à cheval au cœur de la Vallée de Vinales, afin de pouvoir approcher d’une manière insolite la beauté particulière du site. Sur le sentier Palmarito, vous découvrirez les nombreuses richesses naturelles et la valorisation qu’en a faite l’homme. Des mogotes et leurs grottes aux champs de tabac, des plantations de café aux forêts de pins, votre balade sera très variée… Vous pourrez aussi observer la diversité des oiseaux de la région. Mais l’attraction première de la balade résulte dans l’observation des Mogotes, formations calcaire ou murs perpendiculaires pouvant atteindre 400 m de haut. Les mogotes sont entourées de plantations de tabac et de terre argileuse rouge. C’est une merveille de la nature, un décor géologique pratiquement unique au monde, et pour le moins étonnant, puisque nous le retrouvons seulement dans la péninsule de Malacca en Asie. Un véritable havre de calme et de volupté. Un superbe camaïeu de verts : tabac, prairies, palmiers et cèdres, au cœur de pignons rocheux. Vous pourrez rencontrer un paysan cultivant le tabac, et découvrir en sa compagnie le séchoir de feuilles de tabac sélectionnées.

La Cueva del Indio (Grotte de l’Indien), refuge, au XVIème siècle, des Indiens chassés par les Espagnols des plaines de Camagüey. Balade en barque dans la grotte.

Le Mur de la Préhistoire dans la Vallée de « Las Dos Hermanas », de 120 m de haut et de 180 m de large. Une fresque d’animaux préhistoriques, peinte à flanc de montagne, par un disciple du célèbre peintre mexicain Diego Rivera. Ces représentations naïves sont constamment rénovées par des peintres descendus à bout de corde du haut de la falaise.

Jour 11 : Viñales / Palma Rubia / Cayo Levisa

Petit déjeuner.

Départ pour Palma Rubia (62 km au nord de Viñales). Vous embarquerez à bord d’un bateau qui vous permettra depuis la côte de rejoindre le Cayo Levisa après environ 35 mn de traversée pour effectuer les 6 km. Un endroit paradisiaque, « l’île de Robinson », avec une eau qui ne supporte pas moins de 26/28°C au bord d’une plage de sable blanc…

Restitution de votre véhicule de location.

Déjeuner libre.
Diner et logement à l’hôtel.

Le Cayo Levisa, un petit îlot vierge situé sur la côte nord-ouest de Cuba, à environ deux heures de route de La Havane, en direction de l’Est. Il n’est accessible que par bateau (deux départs par jour, durée de la traversée : 35 mn environ). Un véritable paradis pour les amoureux de la nature et des sports nautiques, notamment la plongée sous-marine et le snorkeling. Une plage de 3 km de long face aux spots de plongée qui vous permettront de découvrir la magnifique barrière de corail qui commence à quelques 100 mètres du rivage. L’accès à l’île, qui se fait par bateau (taxi boat), est un service compris (départ du terminal maritime de Palma Rubia tous les jours à 10h et à 18h ; départ de Cayo Levisa à 9h et à 17h).

Jour 12 : Cayo Levisa

Petit déjeuner.

Journée libre pour profiter des plages de la région. Déjeuner à l’hôtel.
Diner et logement à l’hôtel.

Jour 13 : Cayo Levisa / Palma Rubia / La Havane

Petit-déjeuner.

Puis transfert privatif vers La Havane. Déjeuner libre.
Diner libre et logement.

Jour 14 : La Havane

Petit-déjeuner.

Après le déjeuner, transfert privatif vers l’aéroport de La Havane.

Arrivée à l’aéroport. Formalités d’enregistrement des bagages. Puis, formalités de douanes, passage en zone d’embarquement avant le vol retour vers la France en soirée.
Arrivée en France Jour 15

 

Votre séjour sur mesure à Cuba 100% personnalisé, c’est par là !

Votre voyage

Date de séjour :
Nombre de personnes :
Nombre de jours :

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Refuser tous les services
Accepter tous les services